• La reine des puddings (Queen of Puddings)

    Ingrédients : 4 œufs, 600 ml de lait entier, 1 zeste de citron, 1 tasse de sucre en poudre, 2 tasses de miettes de pain blanc,  ½  c à c d’essence de vanille, 300g de confiture de framboises

    Selon la légende, cette recette a été inventée par la reine Anne d’Angleterre (1665-1703) pendant une guerre et une période de pénurie ce qui explique l’utilisation des miettes de pain. Toutefois, la recette apparaît déjà dans un livre écrit par le diplomate anglais Sir Kenelm Digby (1603-1665), publié posthume en 1669. Préchauffez le four à 150 °. Beurrez un plat creux d’au moins un 1,5 l de capacité. Étalez la confiture. Faites chauffer le lait avec le zeste de citron. Enlevez du feu juste avant l’ébullition. Battez un œuf entier et trois jaunes avec un tiers du sucre. Ajoutez la vanille. Enlevez le zeste de citron et fouettez le lait chaud avec le mélange œuf-sucre. Incorporez les miettes et laissez reposer 5 minutes. Versez le mélange miettes-crème sur la confiture et enfournez pendant 45 à 60 minutes. La crème doit être ferme mais toujours un peu molle au milieu. Battez les trois blancs d’œufs et ajoutez progressivement le reste du sucre jusqu'à obtenir une neige ferme. Augmentez la chaleur à 190 °, étalez la neige sur le pudding et enfournez encore pendant 10 minutes. 


  • Ingrédients pour 6 à 8 personnes : 250 g de champignons, 75 g de beurre, 75 g de jambon de Parme, 1 rouleau de bœuf, 2 c à s de moutarde, 275 g de pâte feuilletée, 1 œuf.

    Réduisez les champignons en purée. Chauffez 25 g de beurre et faites cuire la purée pendant 8 minutes. Salez, poivrez. Etalez le jambon en rectangle (20 x 30) sur un film plastique sur lequel vous étalez ensuite la purée.  Assurez-vous que la roulade n’ait plus de ficelles. Salez, poivrez. Chauffez le reste du beurre. Ajoutez la viande et dorez-la en 4 minutes. Enduisez la roulade de moutarde, posez-là sur le jambon et roulez le film avec le jambon autour du « roastbeef ». Laissez reposer au frigidaire pendant une heure. Préchauffez le four à 180°. Déroulez la pâte feuilletée et la viande de son emballage plastique. Posez la viande sur la pâte et pliez-la autour. Posez la roulade ensuite (le pli de la pâte vers le bas) sur du papier sulfurant et enduisez-la de jaune d’œuf. Mettez au four pendant 50 minutes. Laissez reposer 10 minutes. 


  • Ingrédients : 600 g de filet de lieu (ou colin, cabillaud, etc.), 3 œufs, 1 botte de persil, 1 petite boîte de concentré de tomate (70g), 2 sachets de court-bouillon en poudre, 1 verre de vin blanc, olives coupées menues.

    Faites cuire le poisson dans 2 litres de court-bouillon en doublant les doses conseillées avec un verre de vin blanc (cela doit frémir plu ou moins 20mn.). Egouttez. Dans une jatte, battez les œufs puis ajouter le concentré de tomate, le persil haché et les olives coupées en tout petits morceaux.Ecrasez dans ce mélange le poisson à la fourchette le plus finement possible. Mélangez bien. Salez, poivrez. Chemisez un moule à cake de papier sulfurisé. Versez la préparation dans le moule, en étalant à la fourchette, et en tassant légèrement. Laissez prendre à four moyen pendant 20mn. Démoulez froid. Servez avec les sauces que vous voulez (mayonnaise, coulis de tomates, etc.)

    Le Palazzo Donn’Anna, en bord de mer, est un palais napolitain, également appelé La Villa Sirena, où la mer pénétrait souvent.  



  • J’ai demandé à Cristina, ma charmante correspondante madrilène, de nous faire une enquête sur le mets préféré de Juan Carlos. Je dois avouer que je m’attendais à un plat très sophistiqué ou une bestiole exotique, mais selon Cristina, il n’en est point ainsi. Bien au contraire : le roi semble épris d’un plat plutôt rustique appelé « huevos estrellados » qui ressemble beaucoup à nos œufs au plat. Il s'agit d'œufs brouillés et frits dans l’huile d’olive, généralement accompagnés de pommes de terre (voire de chips ou de frites) et souvent servis avec du jambon fumé ou du bacon, du boudin, du chorizo ou des piments verts. Beaucoup d’Espagnols en mangent apparemment au petit-déjeuner. Notons enfin que son grand-père, Alfonse XIII, était également un grand amateur d’œufs : il était capable d’en manger une douzaine à la fois. Son petit-fils est plus modeste : 8 œufs seulement par déjeuner.

    Ingrédients : 8 œufs, 8 pommes de terres moyennes, sel, huile d’olive.

    Epluchez les pommes de terre et coupez-les en frites. Faites-les frire dans une huile bien chaude. Réservez. Faites frire les œufs. Dès qu’ils sont frits, « brouillez » le jaune, ajoutez les pommes de terre et mélangez. Salez. Servez chaud, avec du pain ou avec un accompagnement (voir ci-dessus).

    Quant à la reine Sophia, qui a des origines helléniques, elle affectionne, évidemment, les salades grecques, le feta et les fruits de mer qui lui rappellent les restaurants d’Athènes de son enfance. Sa salade fétiche est composée de maïs et de l’incontournable féta.

     

     

     


  • Dans un discours prononcé devant les représentants de l'industrie de la pêche lors du Congrès mondial à Edimbourg, le prince Charles s’est  rappelé comment il s’échappait discrètement de son boarding school pour grignoter du poisson et des frites dans le bourg. "Fish and chips sont une partie de la culture britannique, l'un de nos célèbres plats nationaux», a-t-il dit.

    Ingrédients (pour 4 personnes) : 4 filets de cabillaud, 1 kg de pommes de terres, 100 g de farine, ¼ de cuillerée de levure, 1 citron, vinaigre de vin, huile de friture, sel, poivre.

    Mélangez la farine, la levure et 15 cl d’eau froide dans un saladier. Laissez cette pâte à frire reposer pendant une demie heure. Epluchez les pommes de terre, coupez-les en frites épaisses, rincez à l’eau froide et épongez-les soigneusement. Plongez-les dans l’huile (150°) jusqu’à ce qu’elles soient légèrement dorées. Gardez-les au chaud. Salez, poivrez le poison le cabillaud. Plongez-les rapidement dans la pâte à frire, puis dans l’huile chauffée à 190°, pendant une dizaine de minutes afin que les filets soient bien dorés. Réservez au chaud. Plongez les chips une nouvelle fois dans l’huile pendant 2 à 3 minutes. Servez le poisson avec des tranches de citron et arrosez les frites avec quelques cuillères de vinaigre. Salez une nouvelle fois. Servez traditionnellement enroulé dans un morceau de papier journal, de préférence à ragots croustillants. 


  • Ingrédients : 1 bol de mayonnaise maison bien ferme, 1 poulet, 1 petite boite d’abricots en conserve, 1 gousse d’ail, un peu de curry en poudre

    Faites cuire le poulet et séparez la chair des os. Réservez au frais. Egouttez les abricots. Ecrasez la plupart des fruits en purée et ajoutez celle-ci - avec la gousse d’ail pilée et le curry (selon goût) – à la mayonnaise.  Disposez la viande sur un plat, décorez avec quelques abricots entiers. Servez froid avec la mayonnaise.

     


  • Ingrédients : 500 g de framboises, 45 g de beurre, 75 g de sucre fin,  80 g de farine, 35 g praliné noisette, 250g de fromage blanc épais (type faisselle), 1 pincée de sel, un peu de levure chimique, 3 c à s de sirop de framboise, 3 œufs.

    Beurrez et farinez le moule. Séparez les oeufs. Mélangez les jaunes d'œuf avec le beurre mou, le sucre et le sel afin d’obtenir une mousse. Ensuite, vous mélangez la farine avec la levure et le praliné et ajoutez les jaunes. Préchauffez le four à 200 degrés. Battez les blancs en neige ferme et ajoutez les délicatement à la pâte. Divisez la pâte uniformément dans l'ensemble du moule. Faites cuire pendant environ 15 minutes. Ensuite, vous enlevez la pâte du moule et vous la poser sur une grille. Attendez quelques minutes. Versez le fromage dans une passoire fine et laissez égoutter un peu. Mélangez ensuite avec le sirop de framboise et étalez-le sur la pâte. Décorez avec les framboises.

    Petit plus culturel : Puisque cette tarte est d’origine allemande, elle est probablement dédiée à Léopold Maximilien Joseph Maria Arnulf, Prince de Bavière (1846-1930), qui était le fils du prince-régent Luitpold de la Maison Royale de Wittelsbach. Son épouse était l’archiduchesse Gisela, la fille de l'empereur Franz Josef d'Autriche et de Sissi.  

    Il reste encore un prince Léopold de Bavière (né en 1943) en vie, un ancien pilote automobile et représentant de la marque BMW qui a également lancé sa propre marque de vêtements et dont l’épouse n'est qu'une roturière. 


  • Ingrédients : 4 œufs durs, 2 oignons frais (hachés), une douzaine de radis (râpés), sel, poivre, 3 c à s de cheddar râpé, 6 c à s de mayonnaise, 4 petits pains allemands (à défaut une baguette coupée en 4)

    Mélangez les oignons hachés, les radis, les œufs, le sel et le poivre. Incorporez délicatement le cheddar à la mayonnaise. Ajoutez la mayonnaise ensuite aux œufs et tartinez abondamment vos petits pains avec ce mélange. 


  • Ingrédients : 300 g de crème épaisse, 75 g de sucre glace, 2 à 4 ml de liqueur de marasquin, 15 g de purée de fraises, 20 g de poudre de cacao, 100 g de macarons ou de boudoirs, glace à la fraise (facultatif).

    Tapissez l’intérieur d’un moule (3/4 litre, de préférence en longueur, éventuellement ondulé) de papier de pâtisserie.  Battez la crème jusqu’à une consistance ferme avec le sucre glacé. Divisez-la en trois parties égales. Ajoutez la liqueur à la première partie, la purée de fraises à la deuxième et le cacao à la dernière. Ajoutez à chaque mélange des biscuits hachés. Remplissez le moule : le goût chocolat en bas, la fraise au milieu et la blanche en haut. Placez le moule pendant 2 à 3 heures  au réfrigérateur. Démoulez la bombe et décorez éventuellement avec de la glace à la fraise.

    Pour votre culture générale : Hermann Fürst von Pückler-Muskau était un architecte de jardin Prussien qui a, e.a., relooké le Bois de Boulogne pour Napoléon III.





    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique