• Ingrédients : 4 pommes anglaises (Mank’s Codlin, Lombard’s Calville), zeste d’orange, beurre, 4 c à s de sucre, crème fouettée.

    Epluchez les pommes, enlevez le centre, coupez-les en rondelles et saupoudrez-les du zeste d’orange. Dorez les rondelles rapidement dans un peu de beurre des deux côtés. Posez-les ensuite dans un plat préchauffé. Faites un caramel liquide avec le sucre et un peu d’eau et versez-le immédiatement sur les pommes. Servez instantanément avec un peu de crème Chantilly - éventuellement aromatisée de quelques gouttes de Grand Marnier (très seventies !) - ou une crème à la vanille. 


  • Ingrédients : 5 grosses pommes bios (genre Reine des Reinettes ou Belle de Boskoop), 1 citron bio, 1 citron vert bio, zeste d’un demi citron, 2 bâtons de cannelle, 2 à 3 cuillères à soupe de sucre de canne, 1 pâte feuilletée

    Épluchez les pommes et coupez-les en quatre. Retirez le coeur de chaque quartier et coupez chaque quartier en petits morceaux que vous mettez dans une casserole. Versez ensuite sur les pommes coupées, le sucre en poudre, le jus des citrons, le zeste d’un demi citron (jaune ou vert, à votre guise) et ajoutez la cannelle. Couvrez et mettez sur feu moyen, pendant 5 à 7 minutes, jusqu'à ce que les pommes soient à peine tendres. Retirez du feu et découvrez.

    Déroulez la pâte feuilletée. Étalez-la bien à l’aide d’un rouleau. Piquez-la à l'aide d'une fourchette, et coupez-la en 4. Retirez les bâtons de cannelle. Mettez une grosse cuillère à soupe de compote au milieu de la pâte, puis repliez chaque partie en 2, et refermez les bords. Placez ensuite les chaussons sur une plaque et du papier sulfurisé. Enfournez pendant 25 minutes à 180°. Servez tiède avec une boule de sorbet au citron. 


  • Un conseil précieux pour ceux qui aiment la perdrix (recette publiée le 26 octobre 2010) de la part du grand Curnonsky: 

    "Surtout, évitez la cuisse gauche de la perdrix, car c'est sur celle-ci qu'elle se tient perchée, ce qui gâte sa circulation sanguine et rend la chair dur."


  • La réponse au quiz d’hier était : Toblerone. Voici la recette (très facile) d’une mousse faite avec cet ingrédient précieux.

    Ingrédients (pour 4 personnes): 200 g de Toblerone au lait, 50 g de chocolat noir, 20 cl de crème liquide, 3 blancs d'oeuf, 1 pincée de sel

    Versez la crème dans un bol en verre ou en métal et mettez-le au frigo pendant 2 heures.  Cassez les chocolats en morceaux et mettez-les également dans un récipient en verre et posez-le sur une casserole d'eau frémissante. Lorsque la moitié du chocolat est fondue, retirez le bol de la casserole et remuez jusqu'à ce que le mélange soit bien lisse.
Battez les blancs en neige avec une pincée de sel.
Battez la crème.
Incorporez les blancs en neige au chocolat fondu. Lorsque le mélange est bien homogène, incorporez alors la crème Chantilly.
Mettez dans des coupes et laissez reposer au frais au moins 6 heures.


  • Le Duc de Windsor en raffolait! Mais selon la légende, ce fameux sandwich remonte au début du 19ème siècle. Il aurait été inventé par un gentilhomme, membre d'un club très snob à Londres, en rentrant à la maison. Ne trouvant aucun domestique (what's new?), il se fabriqua ce sandwich. Très fier de ses talents culinaires il communiqua la recette aux autres membres du club, leur demandant toutefois d'en garder le secret! Evidemment, ce sandwich devint très à la mode! 

    Ingrédients (pour 1 sandwich): 4 tranches de pain de mie blanc sans la croûte, 4 tranches de lard, 1 filet de dinde grillé (éventuellement de poulet), 1 tomate en rondelles, 2 feuilles de laitue, 1 oeuf dur en rondelles, 1 tranche de cheddar, mayonnaise maison.

    Faites griller les tranches de pain et les tranches de lard. Tartinez une tranche de pain de mayonnaise. Déposez une feuille de salade, quelques lamelles de dinde, le lard et une rondelle de tomate. Tartinez la seconde tranche de pain également de mayonnaise et posez-la au-dessus. Tartinez-la de nouveau de mayonnaise et déposez-y quelques rondelles d'oeuf, la tranche de cheddar et la deuxième feuille de laitue. Recouvrez de la dernière tranche de pain grillée. Coupez le sandwich en quatre. 


  • Voici une variante du « Blin des Tsars » : sa version anglaise que j’ai baptisé « Crumpet Duke of Cambridge», parfait comme dessert ou pour un high tea.

    Pour un « gâteau » fabriqué à partir de 6 crumpets :

    Ingrédients : 125 g de farine, ¼ sachet de levure déshydratée, 8 cl de lait entier, 1 c à soupe d’huile inodore, beurre, ¼ de c à café de sel, marmelade d’orange, lemon custard, confiture de citron, beurre salée, zestes de citron et d’orange confits, sucre glace.

    Ajoutez deux cuillères de lait tiède à la levure. Délayez. Tamisez la farine et le sel dans un bol, faites un puits, versez-y la levure et le reste du lait. Mélangez et laissez reposer une heure sous un linge. Huilez légèrement un emporte-pièce de 10 cm de diamètre, placez-le dans un poêle et versez 1 cm de pâte à l’intérieur. Laissez cuire pendant 5 minutes à feu moyen/doux. Lorsque les bulles apparaissent, retirez le crumpet délicatement et faites dorer l’autre côté pendant une minute. Gardez au chaud.

    Tartinez les crumpets un à un soit de beurre salée, de lemon custard, de confiture ou de marmelade et empilez-les sur une assiette. Saupoudrez le dernier de sucre glace et décorez avec les zestes des fruits confits. Vous pouvez éventuellement préparer les crumpets à l’avance et les réchauffer au grille-pain. 


  • Franchement, j’ai beaucoup de mal à les comprendre, ces gens qui participent à cette émission appelée « Un dîner presque parfait ». Est-ce que leurs parents ne leur ont jamais appris que l’étiquette désapprouve la présence de cameramen et photographes dans une salle à manger? Rien n’est plus déshonorant et indécent pour une personne bien née que de se laisser filmer ou photographier pendant qu’elle collationne. Fi ! C'est comme participer à un oeuvre pornographique! 

    Se ridiculiser ainsi devant toute la France ! Puis, déduisez  l’investissement tels les cadeaux pour les convives, le champagne et le foie gras (cependant je doute fort qu’ils soient de bonne qualité), la décoration de table (car même si elle est souvent hideuse, la laideur coûte parfois très cher), plus une journée de congé ! Heureusement que les RTT existent ! Et de surcroît : une crise de foie garantie à la fin de la semaine, donc prévoir une visite à votre généraliste et votre dermatologue, puis une sacrée dépense chez votre pharmacien ou votre herboriste ! Mille euros, c’est fort peu payé !  


  • Ingrédients: 3 œufs, 200 g de sucre roux, 200 g de farine, 40 g de graines de pavot, 200 g de crème aigre, ½ sachet de levure chimique, sucre glace, cerises confites.

    Battez les œufs avec le sucre ; incorporez la farine, la levure, la crème et les graines de pavot. Versez la pâte dans un moule en forme de couronne. Faites cuire le cake pendant 50 minutes à 180°. Démoulez et laissez refroidir. Saupoudrez de sucre glace et décorez avec les fruits confits.

    PS 1 : Trouver de la crème aigre, en France, ce n’est pas une mince affaire ! Seuls quelques rares et excellents fromagers en proposent. Certains prétendent qu’ajouter du jus de citron à la crème fraîche épaisse fera de la crème aigre. Mais si vous êtes un gourmet exigeant, tentez plutôt cet ersatz : ajoutez deux cuillères à soupe de yaourt nature le plus frais possible à un pot de 200/250 g de crème fraîche épaisse, mélangez bien en évitant tout contamination par d'autres bactéries, refermez bien le pot et laissez fermenter dans la partie la moins froide du frigo pendant une petite semaine.

    PS 2 : Pour les cerises confites, commandez-les à la boutique en ligne de la Confiserie Lilamand, confiseur à Saint Remy de Provence depuis 1866. Elles arriveront à temps pour la fin de la fermentation. 


  • Ingrédients (pour 4 personnes): 20 fleurs d'acacia, 2 bouteilles de champagne millésimé, 75 g de sucre, 250 g de farine, 2 g de sel, 2 blancs d'oeuf, eau, 5 g de levure de boulanger, huile, sucre glace.

    C'est la saison! Dépêchez-vous donc! Choisissez des grappes de fleurs saines dans une région non-polluée ou faites-les importer. Posez-les sur un plat en porcelaine fine. Ajoutez 75 g de sucre et une bouteille de champagne. Laissez mariner 30 minutes, pendant que vous buvez l'autre bouteille et vous préparez une pâte à beignets avec l'eau, la farine, la levure, les oeufs et le sel. Laissez reposer la pâte 30 minutes. Juste avant de servir, plongez les fleurs dans la pâte et faites frire dans une huile inodore. Dès qu'elles sont dorées, servez avec du sucre glace. 


  • Ingrédients (pour 6 personnes) : 1,5 kg de veau (noix pâtissière), 500 gr de champignons de Paris, 100 gr de beurre, 150 gr de crème fraîche, 1 jaune d’œuf, 1 c à c de farine, sel poivre.

    Mettez le rôti dans un plat allant au four, salez, poivrez, parsemez de 75 gr de noisettes de beurre. Faites cuire pendant 1h30 à four moyen. Arrosez fréquemment en cours de cuisson. Laissez refroidir le rôti puis coupez-le en tranches régulières d’environ un doigt d’épaisseur. Pendant la cuisson du rôti, nettoyez les champignons, coupez-les en lamelles et faites-les cuire 10 à 15 minutes dans le restant du beurre. Passez-les ensuite à la moulinette pour en faire un fin hachis. Délayez la farine dans la crème fraîche et ajoutez-la au hachis de champignons. Laissez épaissir quelques minutes sur feu doux. Retirez la casserole du feu. Attendez que son contenu ait un peu refroidi et ajoutez le jaune d’œuf, du sel, du poivre et tournez vivement. Tartinez chaque tranche de viande avec cette préparation et reconstituez le rôti en la mettant dans un plat allant au four. Arrosez-le avec le jus de cuisson de veau et faites chauffer et dorer légèrement en surface à four moyennement chaud. 





    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique