•   

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Cher Monsieur,

    Mon épouse, qui est une de vos fans, aimerait absolument avoir une piscine. Je sais qu’elle vous écoute, alors aidez-moi, car la crise financière m’a fortement touché…

    Bien amicalement,

    Jean-Pierre R., Rouen.

     

     

    Cher Jean-Pierre,

    Je suis certes un snob en beaucoup de matières, mais pas un snob à piscines. Plutôt un snob à salles de bains des grand-hôtels. Cependant, je suis conscient qu’une piscine dans un jardin d’un pavillon de banlieue : cela fait burlesque. Visitée quotidiennement par les enfants des voisins – prolétaires et bourgeois désuets - de toute la rue, puis par leurs parents qui se retrouvent en soirée pour un barbecue arrosé en racontant leurs vies misérables dans un espace vert de la taille d’une cage à lapins: elle devient formellement un cauchemar. Et on n’a pas besoin d’être un snob avéré pour ressentir cette oppression-là.

     

    Si c’est juste pour impressionner, pour prendre un cocktail tropical en papotant avec quelque happy few autour de la piscine ingénieusement conçue (avec son carrelage exclusif) et éclairée par un (jeune) designer italien (qui a fait toutes les piscines des grands de la mode à Milan); en bref, si vous voulez vraiment faire de l’effet, il faut un budget en conséquence, car sinon vous allez passer pour un wannebe et un pingre. Oubliez donc immédiatement votre roue de secours : la piscine « préfabriquée ». Ou ce sera la fin de vos mondanités.

    Puis, une piscine sans poolboy, c’est comme un musée sans conservateur, comme une bibliothèque sans bibliothécaire, comme le pape sans sa garde suisse. Ca fait terriblement pauvre et amateur. Ensuite il faut un jardinier et son architecte de jardin, car un bassin sans une pelouse joliment arborée, ce n’est pas une piscine.  Songez à votre poolboy – si subtilement musclé – : il aura l’air ridicule en pêchant les feuilles mortes dans une espèce d’immonde baignoire enterrée.

    Elle doit être une bénédiction pour certains, cette crise. Comme la migraine, elle sert d’excuse à tout, jusqu’à obliger son épouse à fréquenter la piscine municipale ! Mon cher Jean-Pierre, franchement, je n’aimerais pas être à votre place. Votre avenir me semble aussi triste qu’une porte de prison.  Diantre ! Cessez d’être si raisonnable ! Après nous le déluge ! Vous aurez – au pire des cas – votre piscine privée pour vous noyer !  En snobisme, comme vous vous en doutez sans doute déjà, ça compte énormément. Or vous ferez un énorme plaisir à votre épouse, j’en suis sûr.


  • Interview dans quotidien suisse (italien et snob)



  • Guillotine snob


  • Youpi ! Mes "Princesse Irène" sont sorties !!!

     

    Jardin snob


  •  Une "petite" pub ultra-snob ! En rouge tout ce qui doit éveiller votre snob-appeal... 

     

    Pâques snob !"Imperial Collection Vodka Faberge Ei 700ml Bordeaux/White Gift box"

    Imperial Collection Vodka Fabergé OEuf 700ml Bordeaux / Blanc 40,0% d'alcool est une vodka premium offert par des boissons de luxe. Collection Imperial Vodka (Carafe dans un de Fabergé en forme d'oeuf) 
    Une fierté particulière de l'entreprise Ladoga sont des boîtes en forme uniques oeufs Fabergé Charles. Faire des oeufs et carafes en verre de Venise nécessite beaucoup d'expérience et de maîtrise. La surface de l'oeuf est recouvert avec l'émail coloré imitant minéraux précieux naturels. L'émail protège la surface et donne au produit une élégance particulière. Il existe des 11 variations de couleur. 
    Métallique en relief sur la surface de l'œuf est recouvert de dorure naturel et pieds forme de lions et des aigles ailés couronnant oeuf. Le jeu comprend une médaille d'or de montage soutien des petits verres et un bouchon de carafe décorée avec un grand strass rubis. Le travail de soulagement brunissement est l'une des étapes les plus difficiles, il est fait par l'une des anciennes entreprises spécialisées dans la dorure décorative. Tous les détails de l'ensemble sont d'or 24 carats couvert. 
    La composition de l'œuf est complété par un élégant aigle d'or. Elle a été faite par l'un des plus célèbres maîtres florentins qui ont travaillé pendant plus de trente ans au Vatican, à l'invitation du Pape. La fabrication du verre aigle et dorure nécessite le travail de main attentive. L'alcool vodka COLLECTION IMPERIAL est faite de blé manière élite Saratovsky Smolensk dans une ancienne distillerie fondée en 1871 par le marchand Matchoulsky PA. Vodka IMPERIAL COLLECTION apporte la tradition russe classique et la technologie la plus moderne ensemble. Et le résultat est excellent - l'alcool est quatre fois plus pur que d'habitude. Il est la vodka COLLECTION IMPERIAL comme prévu par son nom - dans la capitale de l'Empire russe - Saint-Pétersbourg usine Ladoga. 
    Pour la production, nous utilisons la meilleure eau du lac Ladoga qui ajoute un goût sucré à la vodka COLLECTION IMPERIAL qui est filtré à plusieurs reprises - la première fois par le bouleau de charbon de bois, puis il passe à travers les filtres d'argent pour les propriétés curatives et enfin, le filtre à membrane, qui lui donne un morceau d'un véritable diamant. Après tout ceci, nous obtenons une vodka réel COLLECTION IMPERIAL
    Majestic! 


  • Abstinence snob

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Vous connaissez le tout dernier snobisme ? Non bien sûr, et c’est bien la raison pour laquelle je suis là ! Vous seriez perdus sans moi !

    Ca s’appelle « Digital Detox » et c’est un peu la suite logique du snobisme « Vegan ».  C’est la toute dernière tendance pour se différencier socialement. Ici on se vante plutôt de ne pas passer sa vie sur son smartphone car c’est ainsi - et oui vous n’allez pas aimer – qu’uniquement les abrutis et les idiots perdent leur temps.  

    Ce que j’en pense ? J’adore tous les snobismes et je lui souhaite bonne chance !



  • Luther de La Montée Blanche en Hermès...

    Chiens snobs  

     






    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires