•  

    « Une Lady ne transpire pas : elle se transperce de rosée. »

     Miss Marple dans « Le Train de 16h50 » d’Agatha Christie 


  • L'auteur de l'oeuvre* n’était, semble-t-il, pas encore familier avec le mot « snobisme » et appelle notre divertimento « un certain penchant aristocratique ». Soit ! On note toutefois que le mot « parvenu »  lui est connu, car aux Etats-Unis : « On veut devenir riche, pas obligatoirement pour être riche, mais surtout pour montrer qu’on est riche ; on veut – qu’on me passe le mot ! (en français dans le texte, ndlr) - épater avec ce que l’on possède. Là aussi, on détecte l'ignorance et la bravade et au même temps un soupçon du caractère « parvenu » de la nation. »

    Monsieur Stuart écrit également qu’aux Etats-Unis « la richesse, plus qu’ailleurs dans le monde, même plus qu’à Paris ( !, ndlr) s’exhibe. Cela aussi, est dans sa nature et ses mœurs. (…) On épargne, certes, mais pour amasser, pas pour conserver. Celui qui doit encore faire fortune, économise ; le riche n’épargne pas et ne met rien de côté : il consomme.  Son orgueil ne se montre pas à travers ce qu’il possède mais en ce qu’il dépense. »

    Ainsi, il attribue aux Américains une tendance généralisée  pour le « overdoing » (mot déjà courant à l’époque) et « plus qu’ailleurs au monde » une attirance pour  « la brillance et le scintillement du métal reluisant », car – apparemment – en 1875, le bling-bling n’était pas encore inventé. 

    Les New-Yorkais seraient donc plus snobs que les Parisiens! Pardi! Indignez-vous! 

    *= "Zes maanden in Amerika" (Six mois en Amérique), par M. Cohen Stuart, publié en 1875 


  • « Même si les Américains se disent et s’imaginent tellement démocrates : un certain penchant aristocratique est enraciné trop profondément pour être anéanti. Je dirais même avoir constaté qu'aux Etats-Unis d’Amérique, plus on opprime ce sentiment inné pour la vie mondaine, plus il se manifeste, souvent différemment et par d’autres moyens. Je crois qu’il n’existe aucun pays au monde où, au plus profond de son cœur, on accorde plus d’importance à des titres et des rangs. (….)

    Personnellement, je n’y vois aucun mal : je considère cette ambition comme innocente et cette quête de racines aristocratiques comme aussi honorable que celle de beaucoup de personnes qui se vantent d’avoir des ancêtres qui massacrèrent quelques Sarrasins. « 

    Extrait de « Zes maanden in Amerika » (« Six mois en Amérique ») par  Martinus Cohen Stuart – 1875 


  •  

    Denis Glaser: "Serge Gainsbourg, vous avez répondu un jour, à quelqu'un qui vous demandait si vous étiez snob, que vous étiez "snob sur les bords". Qu'est-ce que ça veut dire?"

    Serge Gainsbourg: "Ca veut dire que j'ai horreur de la vulgarité, que j'habite le 16ème et que je me fais les ongles."

     


  •  

    "Je n'ai pas de Rolls; j'en avais une, je n'ai gardé que le bouchon de radiateur. Ca me gonflait - je n'ai pas de permis alors je l'employais comme cendrier. Je disais à Jane: "Viens, on va fumer une clope dans la Rolls." Je n'ai pas de maison secondaire. Le blé, j'aime le claquer en suites dans les palaces, en objets d'art, en cadeaux somptueux, en gadgets audiovisuels dernier cri, en restos, en boîtes, en pourboires..."

    Serge Gainsbourg


  •  

    « Le savoir donne peut-être du poids, mais une agilité mondaine donne du lustre ; et beaucoup plus de gens voient plutôt qu’ils pèsent. » 

    Philip Dormer Stanhope, Earl of Chesterfield


  •  

    "Le véritable progrès démocratique n'est pas d'abaisser l'élite au niveau de la foule, mais d'élever la foule vers l'élite."

    Gustave Le Bon, Hier et Demain


  •  

    "Dans une monarchie constitutionnelle et nominale, une famille royale de chimpanzés pourrait accomplir tous les devoirs: être adulée aussi abjectement par la nation, et elle coûtera moins cher."

    Mark Twain 


  •  

    "J'ai retourné ma veste quand je me suis aperçu qu'elle était doublée de vison."

    Serge Gainsbourg


  •  

    "Les Français aiment beaucoup la dépense, et ils ont même quelque peine à y trouver de l'excès (....) Les Français sont railleurs et médisants; ils tournent les choses les plus sérieuses en plaisanterie, et sont toujours prêts à donner du ridicule à ce qui leur déplaît." (Louis XVI dans Réflexions sur mes entretiens avec M. le Duc de La Vauguyon).

    "Vous connaissez les Français: comme ils sont vite d'une extrémité à l'autre..." (Louis XVI dans une lettre datée décembre 1791 au marquis de Bouillet).





    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique