•  

    Je ne donne que rarement des interviews (snobisme oblige) mais hier j'ai accepté de répondre aux questions d'une journaliste d'ELLE Pays-Bas... Dans cet article elle constate que le snobisme en ce plat pays prend de l'ampleur... Il était grand temps! D'où mon enthousiasme probablement. Un peu de patriotisme peut-être aussi...

     


  • Depuis trois jours, après six mois d'attente, ma maison est - enfin - équipée d'un téléphone. Cela mérite effectivement que l’on sabre une bouteille de champagne, ce qui est programmé. Ce qui m’inquiète maintenant : comment garder mon numéro de secret ? C’est quand même incroyable : on subit les pires insolences de la part du personnel de France Telecom, et ensuite, une fois « branché », on est illico obligé de se mettre sur liste rouge afin de se protéger contre la muflerie envahissante !

    Autre angoisse, considérant la durée invraisemblable de l'installation, est la demande d’une « deuxième » ligne auprès de cette même compagnie qui possède – fâcheusement- le monopole. Ce n’est pas pour être « snob » (je jure Saint-Hermès et Saint-Karl que je ne recherche pas l’effet « deuxième voiture » ou « deuxième maison »), mais uniquement parce que mon architecte d’intérieur installe son bureau dans une partie de la maison. Par conséquence, c’est seulement pour une raison pragmatique, cette deuxième ligne téléphonique. Ainsi il sera toujours à proximité au cas où, soudainement, je songe à déplacer un meuble ou un tableau ou à changer complètement de décoration. C’est très, très pratique. Pas snob pour un sou. 


  •  

    Quand est-ce qu’un commerçant, designer ou autre métier de ce bas monde aura – enfin – l’idée géniale de faire imprimer JE SUIS SNOB sur des tasses, des T-Shirts, des écharpes, des bonnets ? Sans omettre les kippas et les tchadors ! Le snobisme est universel et de ce fait un grand stimulateur d’intégration sociale ! Mais que font donc Fleur Pellerin et le remplaçant d’Arnaud de Montebourg ?? 


  •  

    Je me sens de moins en moins snob. En suis-je triste ou confus ? Aucunement !  J’exalte les privilèges de mon blasement et de mon laisser-aller ! Ma réputation ? Voyons ! Je m’en moque éperdument. Je sens que la sainteté snob est proche.

    De surcroit, aujourd’hui, la société Orange, après six mois d’attente et grâce à l’intervention personnelle d’un de ses dirigeants, m’a promis le branchement ! Un miracle en soi car c'est une semaine plus tôt que prévu! Certes, c’est la fin de mon délicieux ermitage. Je n’aurai plus d’excuse. Je vais être obligé de travailler ! Mais avec un peu de chance et de bonté divine, il tombera un peu de neige, et les techniciens resteront bloqués sur une route dans la forêt où l’on découvrira leurs squelettes (le reste a été dévoré par une famille de sangliers affamés) dans quelques années.

    Je vais de ce pas allumer un cierge de Jo Malone.  


  •  

    C'est sa place préférée : dans mon boudoir sur ma malle Louis Vuitton !


  •  

    Journée terriblement « noire » pour les snobs ! Ne mettez surtout pas vos pieds délicats dehors, restez sous votre couette en duvet de Somateria mollissima avec mon Petit Bréviaire de Snobisme ou mon Snob Extrême et enivrez-vous avec un magnum Krug millésimé : les soldes d’hiver ont commencé !! 


  •  

    Ma filleule dans un manteau chic et élégant achété pendant son séjour à Heidelberg. 


  •  

    Je suis ému, très ému! Devinez dans quel pays le nombre de visiteurs de mon blog  dépasse ce mois-ci de loin celui des Pays-Bas, de la Russie (toujours en train de me plagier), de la Suisse ou encore de la Chine : c’est la Côte d’Ivoire ! Il se trouve carrément en troisième position, après la France (numéro 1 : ce qui nous prouve qu’en snobisme, la France est toujours en tête) et l’Allemagne (en deuxième position : et toc, Madame Merkel !).

    Ce qui démontre que cette nation est véritablement en voie de développement ! Je me prépare donc à recevoir l’Ordre National de la République de Côte d’Ivoire (l’ordre le plus élevé du pays) pour mes services éminents rendus. Mais, avis à la Grande chancelière de l’ordre, Madame Henriette Diabaté, s.v.p. après mes vacances et mon déménagement… 


  •  

    La société de déménagement qui s’occupera du transport de mes meubles et objets vers mon nouveau domicile (on ne peut plus snob, évidemment) m’a accordé une ristourne gracieuse de 5% parce que (et je cite) : « Pour une fois que nous n’avons pas du mobilier Ikea à transporter ! »…. 


  •  

    Apparemment, la mini-meute de Nicolas Sarkozy séjournait fréquemment dans le Salon d’Argent du Palais de l'Elysée et suivait scrupuleusement les suggestions de passe-temps pour chiens snobs évoquées dans mon "Manuel de savoir-vivre à l'usage des maîtres et maîtresses de chien". Car selon Médiapart, à la mi-mai 2012, juste après l'élection présidentielle, les artisans du Mobilier National, chargés des restaurations, ont vu arriver "les meubles dorés à l’or blanc et couverts d’étoffes" du salon en question "dans un état piteux".

    "Plusieurs corps de métier ont dû intervenir pour retaper méridiennes et fauteuils, restaurer les bois, resculpter, retapisser", précise l'article, ajoutant que "les chiens du président ont visiblement aiguisé leurs crocs sur les accoudoirs, fameux pour leurs becs-de-cygnes".

    On peut toutefois en conclure que les animaux de compagnie de l’ex-président avaient bon goût… 





    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique